Nouveau Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie

2016-08-18

Le pape François qui rencontre une famille(Radio-Vatican) Le pape François vient d'instituer un dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. Il fusionne les compétences du Conseil pontifical pour les Laïcs et du Conseil pontifical pour la Famille, officiellement dissous le 1er septembre prochain.


Dans un Motu Proprio publié le 15 août dernier, fête de l'Assomption, le Pape François explique que les dicastères de la Curie romaine doivent s'adapter aux «situations de notre temps» et aux «besoins de l'Église universelle».

Ce Motu Proprio marque une nouvelle étape dans le processus de réforme de la Curie romaine. Il fait suite à l'institution des dicastères pour l'Économie, en février 2014, et pour la Communication en juin 2015. Les statuts de ce Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie avaient été approuvés lors d'une réunion du C9 le 4 juin dernier. Il aura pour vocation notamment de promouvoir le sacrement du mariage et la protection de la vie, tout en proposant un accompagnement pour les couples en difficulté ou pour les femmes ayant avorté.

Cette évolution fait aussi suite aux deux Synodes sur la Famille, qui avaient mis en évidence l'importance d'une pastorale familiale mieux articulée entre Rome et les Églises locales. Le Pape le précise dans un court texte de présentation : «Nous désirons offrir soutien et aide» aux familles, afin qu'elles soient «un témoignage actif de l'Évangile dans notre temps et expression de la bonté du Rédempteur»

Cette évolution s'inscrit en continuité avec toute l'action de l'Église et des Papes pour prendre soin des familles : «L'Église, mère attentionnée, a toujours, au long des siècles» pris soin des «laïcs, de la famille et de la vie, en manifestant l'amour du Sauveur miséricordieux envers l'humanité».

Le préfet de ce nouveau dicastère sera un évêque américain d'origine irlandaise : Mgr Kevin Farell, bientôt 69 ans, est un ancien légionnaire du Christ. Il était évêque de Dallas depuis 2007.

D'autres nominations devraient suivre, secrétaires, sous-secrétaires et consulteurs, issus du monde entier et représentant différents états de vie, ce dicastère étant voué à promouvoir des laïcs en «co-responsabilité ecclésiale».

Revenir

Commentaires

*
*
Veuillez calculer 7 plus 4.*