Bénédiction solennelle de l’orgue à Saint-Esprit

2016-11-03

Orgues de l'église Saint-Esprit (Photo : Brigitte Bédard)Quand le curé Pierre Rivard est arrivé à la paroisse Saint-Esprit, dans le quartier Rosemont, il y a huit ans, l’orgue Casavant (1932) ne fonctionnait qu’à 10% de sa capacité. Le plafond s’était écroulé sur l’orgue voilà 20 ans, et depuis, on faisait avec.


Le curé n'a pas suivi les conseils du spécialiste venu tout droit du Patrimoine religieux musical,  qui était venu faire son inspection et lui avait suggéré de se défaire de l'instrument.

Réjane Desautels, organiste en la paroisse Sainte-Brigitte qui venait tout juste de fermer ses portes, est arrivée comme un ange, et a proposé au curé de l'aider à restaurer l'orgue qu'elle connaissait bien, le tout en investissant une somme importante de son avoir tout en devenant organiste titulaire de l'église Saint-Esprit.

Gilles Chouinard, restaurateur d'orgues, prit part aux travaux dès cet instant, sous l'invitation de Mme Desautels.

Maxime Denis, jeune marguiller, mit en branle une campagne de financement des plus originales, laquelle consistait à vendre les tuyaux de l'orgue en les identifiant au nom de chaque acheteur.

Huit ans plus tard, l'orgue est magnifiquement restauré. Il s'agit d'un orgue romantique de marque Casavant à traction électro-pneumatique, avec trois claviers manuels et pédalier. S'ajoute à cela un carillon.

« L'orgue fonctionne à 110% maintenant!, de dire fièrement le curé Rivard. On a ajouté un combinateur, un ordinateur autrement dit, qui permet à l'organiste de choisir son programme de jeu. C'est très sophistiqué. »

Dimanche matin, dès 10h15, les paroissiens ont eu droit à un petit récital offert par Réjane Desautels. Ensuite, c'était le tout du Chœur des « Filles de l'Ile » de chanter a capela, jusqu'au moment de la bénédiction solennelle de l'orgue par l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine.

La bénédiction de l'orgue, faite par Mgr Lépine, était sous forme de dialogue entre les lecteurs et l'orgue lui-même. Le tout s'est terminé par un Gloria somptueux. Comme le disait la belle prière de bénédiction sortie tout droit des livres de l'Église, et comme le soulignait également Mgr Lépine, l'orgue est un instrument sacré qui élève l'âme et porte à la prière. « C'est un don précieux dans une paroisse. Il aide à prier. »

Pour finir sur une touche d'humour, comme à son habitude, l'archevêque a souligné qu'un ami organiste lui avait dit que si chanter, c'était prier deux fois, jouer de l'orgue, c'était prier trois fois. L'archevêque lui avait alors répondu, en boutade, que de faire silence, c'était prier quatre fois...

Voir l'album photo

Revenir

Commentaires



Commentaire de mark jaczyk | 2016-11-07

Bravo au Père Rivard et son équipe devouée! Si chaque prêtre, chaque paroisse était de même et avait la foi de Dieu éternel, on serait capable de faire plusieurs miracles!! Dieu est parmi nous et en nous!!

*
*
Quelle est la somme de 3 et 2?*